© 2019 Bella Maniera 

SEARCH BY TAGS: 

FOLLOW ME:

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône

Anne Drouglazet, lauréate de la Bourse Bella Maniera en 2019

November 24, 2019

Samedi 23 novembre 2019, soixante-dix amateurs de dessins se sont réunis dans l’auditorium du musée des Arts décoratifs pour assister au quatrième Forum de l'association, au cours duquel la Bourse Bella Maniera a été remise.

Depuis 2016, la Bourse Bella Maniera, dotée de 2000€ a pour ambition de valoriser l’excellence des projets en faveur des collections publiques, situées en priorité en régions.

 

 

Le jury

  • Marie-Anne Dupuy-Vachey, commissaire d'expositions et spécialiste de l'oeuvre de Fragonard

  • Valérie Luquet, restauratrice en arts graphiques

  • Nathalie Motte-Masselink, galeriste de dessins anciens et contemporains

Le jury a décidé de distinguer le projet de recherche d'Anne Drouglazet, dédié à Gabriel Lemonnier dessinateur.

 

 

Joëlle Vaissière remettant la bourse à Anne Drouglazet, en présence de Nathalie Motte, Valérie Luquet et Marie-Anne Dupuy-Vachey

 

Le projet d'Anne Drouglazet : Article sur Lemonnier dessinateur

 

"Un article consacré aux dessins d’Anicet-Charles-Gabriel Lemonnier (1743-1824) dans les collections publiques françaises permettrait d’élargir un groupe de référence déjà constitué dans le cadre d’un mémoire de recherche. Ce travail s’était concentré sur la peinture d’histoire de l’artiste, lauréat du Prix de Rome en 1772 contre Jacques-Louis David qui essuyait alors sa troisième défaite. Souvent oublié des études sur la période néoclassique, ce Rouennais était plutôt cité dans l’historiographie pour sa carrière institutionnelle à la suite de la Révolution, ou pour son célèbre Salon de Madame Geoffrin daté de 1812.

Le corpus de dessins à l’attribution certaine compris dans le catalogue de ce mémoire a

pu être constitué en rapport avec les sujets peints par Lemonnier. Ces esquisses, d’une grande variété de style et de technique, témoignent des réflexions de l’artiste pour fixer ses compositions, ses figures ou documentent des toiles ayant été détruites pendant la Révolution ou lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale à Rouen. Une investigation plus poussée dans les cabinets d’arts graphiques des institutions françaises serait l’occasion de mieux cerner les différentes manières de ce dessinateur, et de le distinguer de ses contemporains. L’attribution complexe de ses copies romaines a déjà été discutée dans la thèse de Sarah Boyer, mais les autres genres pratiqués par Lemonnier mériteraient un examen précis.

À l’aide de comparaisons avec le groupe déjà établi, et par des recoupements avec d’anciens catalogues de vente, nous pourrions alors mieux appréhender l’œuvre graphique de cette figure, témoin d’une période charnière pour l’histoire artistique à l’instar de Joseph-Benoît Suvée ou François-André Vincent."

Texte d'Anne Drouglazet, 29 octobre 2019

 

Le travail d'Anne Drouglazet sera mis en valeur dans un article qu'il reste à écrire et pour lequel nous lui adressons tous nos vœux de réussite !

 

Dans le but de compléter ses recherches, elle serait très reconnaissante à toute personne possédant des informations sur Lemmonier de bien vouloir prendre contact avec elle (anne.drouglazet@gmail.com).

 

Anicet Charles Gabriel Lemonnier, Portrait du frère de l'artiste en  costume de fantaisie,

pierre noire et craie blanche sur papier autrefois bleu, 312 x 212 mm,

Rouen, musée des beaux-arts, inv. AG 1868.5.69

 

 

Merci !

Nous tenons à remercier chaleureusement nos adhérents qui permettent de financer la Bourse Bella Maniera. Nous n’oublions pas les autres candidats qui nous ont envoyés de beaux projets et que nous espérons lire prochainement.

Please reload