© 2019 Bella Maniera 

SEARCH BY TAGS: 

FOLLOW ME:

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône

Chronique d'une folle journée à Rennes !

August 1, 2015

Après avoir passé une journée studieuse dans les réserves du musée des beaux-arts de Quimper pour Hubert Robert, je devais consacrer le lendemain à la découverte du musée des beaux-arts et au centre historique de Rennes.

 

J'étais en train de visiter la très belle exposition L'Oeil et la passion 2, quand Guillaume Kazerouni, responsable des peintures et dessins anciens, apparaît, en regardant les espaces.

10 minutes après, il me montre sur son ordinateur la collection de dessins du musée. Les photos des œuvres qui m'intéressent, comme ses propres recherches liées à Hubert Robert, sont aussitôt transférées sur ma clef usb.

Il commente tout, se souvient de tout... c'est à dire qu'il a une longue expérience des collections des musées et un œil formidable.

 

Sandro Botticelli, Tête d'ange, vers 1477, pointe d'argent, gouache blanche sur papier préparé, H. 205 ; l. 179 mm, Rennes, musée des beaux-arts, inv 794.1.2504

 

30 minutes après, on file dans les réserves pour que je découvre Pierre Angilis, un émule de Watteau, sur lequel tout ou presque reste à écrire (c'est Guillaume Glorieux, professeur d'histoire de l'art a l'université de Rennes, qui s'en charge).

Puis je peux voir une grande et belle feuille de Lagrenée, étroitement liée à la toile exposée dans les salles du musée.

Saut dans le temps et les écoles, c'est au tour d'une feuille absolument rare de Donatello, suivie de l’étude d’un garzone aux contours frémissants par Pontormo, un homme vu de dos par Ghirlandaio en parfait état de conservation, une merveilleuse tête de jeune homme de Boticelli, délicatement rehaussée de blanc.

 

J'ai l'impression de vivre un jour de fête tellement c'est amusant. Mais déjà, Guillaume Kazerouni ouvre une boîte avec deux sublimes études de draperies de Léonard de Vinci... Je sais que c'est un jour important !

C’est la première fois qu'aucune vitre ne fait obstruction à mon observation d’une de ces études enchanteresses... et c'est un bonheur rare !

 

Léonard de Vinci, Draperie pour une figure debout, se dirigeant vers la droite, pinceau et encre grise, H. 283 ; l. 210 mm, Rennes ; musée des beaux-arts, inv 794.1.2506

 

 

Après, on a déniché un Hubert Robert dans les réserves, [fait un passage à la très bonne pâtisserie Bouvier] puis je suis retournée dans les salles voir l'exposition Disegno 2 et découvrir les salles permanentes, dont l'accrochage intelligent rend le parcours fluide et agréable.

 

L’enthousiasme et l'énergie de Guillaume Kazerouni sont très communicatifs. On le devine à la programmation équilibrée entre l'art ancien, dont il a la charge et l'art contemporain, qui est la part de la directrice de l'institution Anne Dary. Sa disponibilité et sa générosité se lisent dans les ours des catalogues, puisque les stagiaires signent les notices et que des historiens de l'art continuent d'être invités à porter leur regard sur les collections. Son érudition ont permis de réaliser de belles acquisitions, soutenues par des dons exceptionnels.

Je retiendrai que l'heureux mélange de ses qualités a largement contribué à la réussite absolue de ma journée au musée des beaux-arts de Rennes.

Je l'en remercie vivement !

 

 

Musée des Beaux-Arts de Rennes

20, quai Émile Zola, 35000 Rennes.

Ouvert du mercredi au dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, le mardi de 10 h à 18 h.

Please reload